Dans le jardin de l’Eden

new-image172

Dans le jardin de l’Eden

Endroit mystérieux,
Où vécurent les premiers amoureux,
Bannis de cette terre et condamnés vers l’inconnu,
Honnis d’avoir désobéi et ainsi apprirent de se savoir nus.

Paradis à jamais perdu,
Et pourtant, qui l’eut crû?
Par cette faute l’humanité fut maudite,
Et rejetée loin de cette terre, est-ce vrai? Dite!

Arbre dont le fruit fut interdit,
Maintenant tu dors dans cet hiver infini,
Dors mon ami! Dors, maintenant et pour toujours,
Car te revoir, nous ne saurons pas compter les jours.

Recouvert de cette blanche poudre,
De Dieu tu es bien le seul à ne pas subir la foudre,
Ô arbre sacré de cette vierge et mystérieuse forêt enchantée,
Dans le jardin de l’Eden, tu devras y rester aujourd’hui et pour l’éternité.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s