Alors que je suis qu’un homme.

new-image39

Alors que je suis qu’un homme.

 

Question éternelle,
Que j’adresse à l’Éternel.
Sagesse convoitée avec humilité,
Oeuvre de chair malgré moi inachevée.

 

Parcourant les mers et le monde,
Me rappelant ces voix telles que des ondes,
Couleurs d’ébènes pour certains et d’or pour d’autres,
Bien différentes de celle qui est bien simplement la nôtre.

 

Corps à la fois frêle mais tenace,
C’est un fait que de me voir çà vous agace,
Me voir un jour disparaître? Ce n’est pas pour demain.
Car devant l’adversité, j’ai de nombreux tours de mains.

 

Mes yeux, devant vous peuples ébahis, brillent de volupté,
Car mon plus grand désir est de vous prouver ma virilité,
Certes mon corps par un drame est blessé,
Mais ma volonté de vivre n’a pas baissé.

 

Depuis ma naissance, je vous ai fait mentir.
Et, croyez-moi, cela m’a fait souvent rire.
Vous vouliez faire de moi un ombre,
Alors que je suis qu’un homme.

 

De

 

RollandJrSt-Gelais
Québec (Québec)
Canada

2 réflexions sur “Alors que je suis qu’un homme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s