La chaleur de ta peau

13640966_124461704654495_4800629638801596763_o

Poème dédié à la modèle nu:

Sandrine C.

La chaleur de ta peau

 

Me glissant tendrement sans faire de bruit sous les draps de satin,
Espérant que tu me diras ce « oui » qui fera notre bonheur jusqu’au petit matin,
Je respirais avec sensibilité l’arôme de ton suave et irrésistible parfum,
En admirant la grâce de ton corps blotti dans ce lit où nous serons bientôt qu’un.

Je caressais chaque parcelle de ton corps tellement fragile, si précieux et nu,
Trouvant les mots pour t’inoculer ce désir de faire ces péchés le moment venu,
Te disant ces secrets fantasmatiques semblables aux chansons de jadis,
De ce temps où les amoureux pouvaient exaucer leurs milles caprices.

 

Tu te retournas pour m’offrir tel un divin présent ta généreuse poitrine,
À tes yeux j’étais Napoléon et aux miens tu étais belle comme Joséphine,
Ouvrant nos bras avec une grande spontanéité nous nous sommes enlacés,
Pour finir dans une étreinte sans fin tellement nous nous sommes aimés.

 

Avec un sourire magnifique, tu m’invites à découvrir ton jardin secret,
Que j’explorais avec grand soin tel que ferait un artiste avec une craie,
Sentant monter en moi ce liquide se manifester dans la puissance de ma hampe,
Cette hampe qui témoigna que tu brillas de mille feux sur une seule lampe.

 

Te pénétrant avec force selon ton souhait en oubliant cette nuit ou ce jour,
Je sentais venir en moi ce sublime moment, tel un jet, ce point de non retour,
Dès cet instant où par un moment de piété j’ai remercié les divinités là-haut,
Que giclait en toi ma semence tout en humant la chaleur de ta peau.

De

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

4 réflexions sur “La chaleur de ta peau

  1. Joli poème. Pour moi, il ne s’agit pas d’un poème érotique. Ces mots ont davantage la saveur de la sensualité et un mélange de romantisme. Quand on parle de l’érotisme, les scènes sont davantage crus et à la fois explicites….je sais que tu as la plume pour exprimer ces mots. Oserais-tu?

    Aimé par 1 personne

  2. Composer un poème est semblable à faire l’amour. Chaque mot est un geste qui exprime notre sentiment que l’on veut imprégner la personne qui le lira. Écrire simplement pour écrire est comme une simple baise, tout se fait tel l’animal dénué de raison mais surtout de passion.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s