Déjà vingt ans

chère mère

Déjà vingt ans

 

Bonjour chère mère dont le départ fut amère,

Destin commun à tous les êtres vivants ici-bas sur terre,

De mes souvenirs enfouis au plus profond de mon âme d’enfant,

Certains y resteront à jamais comme des paroles du bon vieux temps.

 

De ta joie de vivre l’instant présent,

À ton sourire pouvant redonner espoir à tous ces gens,

À ta générosité envers les démunis qui se trouvèrent sur ta route,

Sans oublier ta foi en la vie, en l’amitié, en l’amour et en Dieu sans aucun doute.

 

C’est bien là le plus beau legs que tu me fis,

Aimer la vie si précieuse tel le plus pur des rubis,

Donner sans compter car rien ne sera avec soi au Ciel,

Puisque seul notre volonté d’aimer sera là où brilleront mille merveilles.

 

Croire en l’amitié celle qui est près comme loin de nous,

Car elle est semblable au plus dispendieux des luxueux bijoux,

Que dire de cet amour que toi et père vous témoignèrent longtemps?,

Et de cette complice tendresse qui brula en vous tel un feu doux et ardent.

 

Quel est donc ton enseignement sur Dieu?,

Dieu de paix! Dieu de compassion! Dieu de bonté! Et non envieux,

Je Le prie pour ceux et celles qui ont parcouru un bout de mon chemin,

Car quel est le grand sage qui sait vraiment de quoi sera fait mon lendemain?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s