La belle qui attend sa bête

12540748_985048138234247_1507163107194019510_n

Photographe Mr I

La belle qui attend sa bête

 

Couchée sur le tapis des doux souvenirs,

Dans la sensualité où tu sais tellement t’épanouir,

Dans la fraîcheur de l’aube estivale où gazouillent les merles,

Admirant le corps de cette femme gracieuse telle une merveille.

Femme au cœur esseulé qui aspire à un réel bonheur,

Ne sens-tu pas mes doux baisers sur ton cou en cette heure?

Toi pour qui je donnerais mon âme pour te préserver de toute douleur,

Ne ressens-tu pas mes bras te protéger de tous ces leurres?

Que tu es belle dans ta fragilité si invitante, si enivrante!

T’offrir toutes les joies interdites mais tellement captivantes,

Mais, voudrais-tu de moi malgré ma laideur, mon infirmité?

Celle que m’a accablé ma bien triste et impitoyable destiné.

En ce siècle où la perfection semble être la force de loi,

Que j’aimerais tant te rendre l’hommage qui te revient de droit,

De mon corps meurtri mais d’une fierté d’être ô combien sans égale,

Je t’en ferai une pure offrande telle que rien en ce monde ne sera si agréable.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s