Femme bleue

Minh Truong

Femme bleue

 

Femme bleue de mes rêves de jeune homme,

Toi qui me hantas de mes nuits d’ombres.

Qui se glissas dans mes draps tout chauds,

M’entendant haleter à chaque geste sans mots.

 

Femme accompagnatrice de mes nuits sans espoir,

Qui recueillit au creux de mes mains ma semence tel un ciboire.

Sans gêne et sans reproche, je pensais à ta divine beauté,

N’osant t’aborder, je ne pouvais que t’admirer en toute simplicité.

 

Tristesse d’adolescence devient mélancolie de l’âge mûre,

Espoir de jeunesse devient expérience de la vieillesse.

Ne pas être amer de sa vie passée mais conserver une âme en liesse,

Voilà le secret d’une grande sérénité, c’est chose sûre.

 

Péché véniel de son adolescence devient expérience de jadis,

Inquiétude de ne point trouver l’amour est certes un Enfer.

Mais l’espérance donne des ailes aux plus terre-à-terre,

Jusqu’au jour ou une nuit nous sourit un petit coin de Paradis.

 

Ô femme bleue de mes nuits!

Ô femme bleue de mes rêves inassouvies!

Je vous ouvre une fois encore mes bras,

Afin de vous serrer tendrement contre moi.

 

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s