L’érotisme: un sujet à débat

FB_IMG_1449239194123

L’érotisme: un sujet à débat

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Que se passe-t’il d’intéressant dan vos vies 1398297_10151750808722523_1908020753_orespectives? Quelles sont vos récentes découvertes au sein de la nudité artistique ou tout simplement dans l’un des champs que vous privilégiez dans le domaine de l’art? Avez-vous des projets auxquels vous vous impliquez? Bref, qu’y a-t-il de nouveau?

De mon côté, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En effet, mes investigations dans le domaine de la nudité artistique va bon train, surtout depuis mon adhésion au sein d’un groupe Facebook dédié au monde de l’art du nu. À cela s’ajoute la mise-sur-pied d’un projet de grande envergure qui aura lieu au courant de l’année 2016, sans oublier bien d’autres qui se concrétiseront au fil du temps. En résumé, ma vie semble être prometteuse en rebondissements  fort positifs pour les douze prochains mois. Passer ma vie sans rien faire? Il n’en est pas question. D’ailleurs, et c’est tout à leur honneur, mes parents n’auraient jamais toléré que je passe ma vie dans l’oisiveté.

12227630_10205298220672171_3539287540373751545_nIl est maintenant plus que nécessaire d’entrer dans le vif du sujet, surtout que ce dernier a de tous temps fait polémique au sein de la communauté artistique, un sujet qui suscitera, j’en suis plus que convaincu, une profonde réflexion parmi vous chers lecteur et chères lectrices de ce blogue. Un blogue dédié en premier lieu, à mon expérience personnelle en tant que modèle nu et en second lieu, à la poésie puisque la recherche d’un sain équilibre entre le corps et l’esprit est un pré requis pour qui veut offrir le meilleur de soi-même à toutes personnes qui désirent connaitre ce qui lui a été caché, c’est-à-dire une nudité saine laquelle est inhérente à l’art du nu. Reconnaissons-le! L’absence d’une nudité saine et équilibrée ne peut qu’aboutir à de la vulgarité dans le monde du nu.

Toutefois, comment peut-on séparer ce qui est purement érotique de ce11b que l’on pourrait qualifier de pornographique? C’est-là la problématique au cœur du présent article. Vous le savez probablement aussi bien que moi que l’art est le domaine par excellence où domine le regard subjectif lequel est influencé à son tour par, d’une part, le milieu socio-culturel dans lequel baigne littéralement la personne et d’autre part, par son expérience de vie qui lui appartient en propre. Il s’agit bien d’éléments qui nous seraient difficiles, voire impossibles, de nier tellement cela est une évidence. L’érotisme dans le domaine artistique peut définir tels aspects précis pour quelques-uns et peut tout aussi bien définir tels autres aspects pour d’autres.

Pour ma part, je qualifierais l’érotisme par ces quatre critères que sont:

Un ange a dansé

Un ange a dansé

l’attention recherchée, la pose présentée et la mise-en-valeur du modèle nu ainsi que la suggestivité proprement dite du résultat final. Vous noterez que ces quatre éléments sont imbriqués les uns dans les autres rendant ainsi un décorticage plus que nécessaire. Chaque décorticage nous permettra, je l’espère, de mieux saisir les facettes qui composent l’érotisme. Un thème que l’on retrouve au sein de nombreux œuvres d’art, et ce depuis que l’homme, voire ici l’humanité, ait pris conscience de ses caractéristiques tant divines qu’animales. Oui, l’être humain est une créature certes divine mais qui a besoin du corps, un corps sexué, pour entrer en relation avec l’autre afin de s’accomplir de manière à la fois satisfaisante et totale. L’homme n’est pas voué à vivre tel un ermite, sauf à quelques rares exceptions près.

daniele_standing_nude_3___giovanni_dall_orto__2014_by_giovannidallorto-d83ovivQuelle peut bien être l’attention recherchée lors d’une réalisation dite « érotique ».1 En ce qui me concerne, l’attention recherchée est bel et bien de provoquer un regard complaisant envers ce qui est dénué de tout puritanisme hypocrite sans toutefois verser dans la vulgarité. Il s’agit donc de présenter la sensualité au sein de la nudité, et ce telle qu’elle est. Ni plus, ni moins. Ceci peut se réaliser pleinement autant avec un modèle nu masculin que féminin ou bien par la participation de deux modèles de sexe opposé ou non. Ici, l’objectif est de briser ce que l’on voit dans la plupart des présentations de nudité artistique. Autrement dit, il s’agit de donner une touche subtile de la sexualité au résultat final. C’est-là un travail des plus délicats à réaliser et que peu d’entre nous réussit à accomplir avec brio. Il est à noter que j’ai eu la chance de participer à une séance de nudité érotique en janvier 2012 où j’ai été entouré par une équipe formidable.

La pose présentée et la mise-en-valeur du modèle nu constituent sans aucun doute deux éléments interdépendants puisque l’un ne va pas sans l’autre. En effet, qui veut exploiter, dans un sens positif, l’érotisme du modèle nu doit d’abord et avant tout chercher les poses où il sera mis en valeur, évitant ainsi de présenter ledit modèle nu comme une vulgaire marchandise. Tenter de dénicher ce qui rend le modèle nu agréable à regarder, à le convoiter d’une certaine manière, à vouloir partager sa nudité et même, pourquoi pas?, son intimité. Le rendre désirable en tant qu’être humain, et pleinement humain, pour ceux et celles qui auront la chance d’admirer l’oeuvre sur lequel le modèle nu est présenté.

Je me permets de vous citer en exemple mon expérience que j’ai eu l’opportunité de vivre au mois de mai de cette année. En effet, ce fut lors d’une séance de nudité artistique réalisée en compagnie du talentueux photographe du nom de Jérôme Bertrand où l’une des plus belles photos de toute ma carrière en tant que modèle nu a été réalisée. Or, cette photo n’avait rien d’érotique en tant que tel. Et pourtant, nous pouvons y dénicher une certaine forme d’érotisme puisque d’une part, rien de mon caractère sexué y est caché et que d’autre part, le fait d’avoir les bras ouverts envers cette autre potentielle dénote de manière sans équivoque ma disponibilité à entrer en relation intime avec cette autre qui serait prête à m’accepter tel que je suis. Quoi de plus intime que l’érotisme dans les rapports humains? Poser la question, c’est aussi y répondre un peu. N’est-ce pas?

Enfin, la suggestivité du résultat final est probablement ce qui rend FB_IMG_1449239194123ce travail le plus difficile à réaliser. La raison réside justement, au risque de me répéter, à la subjectivité propre au domaine artistique. Prenons, à titre d’exemple l’oeuvre présentée en début du présent article lequel a été publiée au sein du groupe Facebook intitulé « l’art du nu » auquel je suis moi-même l’un des plus fidèles amateurs. Plusieurs des membres dudit groupe ne semblèrent guère apprécier une telle réalisation. C’est, j’en conviens, leur droit le plus stricte.

Toutefois, je trouve cette réalisation comme étant l’une des mieux réussies au plan de l’érotisme. En effet, tout y est présenté de manière conforme au bon goût. Deux femmes nues ayant chacune leur beauté propre, à cela vint s’y ajouter une harmonie corporelle agrémentée par quelques tatouages parsemés à des endroits où la sensualité y est sans équivoque tout en étant exempte de vulgarité. Qui plus est, le lieu où se trouvent ces deux modèles remarquablement belles est bien l’endroit le plus usuel où se célèbre l’amour, ou si vous préférez la passion charnelle, entre deux âmes. Que peut-on alors reprocher sur le résultat final? Strictement rien.

En conclusion, l’érotisme est loin de faire consensus au sein de la communauté artistique, surtout si on se réfère à la manière de travailler des artistes avec leurs modèles nus. Ces derniers ont bien sûr leur mot à dire durant la prestation artistique. Car, ne l’oublions jamais, une séance de nudité artistique est d’abord et avant toute chose un travail d’équipe où chaque partie est responsable du produit final. Il en est de même dans le domaine de l’érotisme. C’est à méditer.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

1. Il est important d’éviter de faire tout amalgame avec la pornographie bien que certaines personnes y verront une certaines formes artistiques. encore-là, ce n’est pas la raison d’être de cet article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s