Séance d’écriture érotique

Québec 

Le 11 mars 2015 

Le Pentum 

Création littéraire
Création littéraire

Séance d’écriture érotique tenue chez « Le Pentum » de Québec

Texte premier

Te découvrir sans mot dire!

Dans le rêve de cette nuit où tout y est permis, je sentais monter en moi cette soif insatiable. Je me retourne sans cesse dans mes draps en te cherchant avec une passion indescriptible. Qui suis-je en cet instant? Où vais-je pour le reste de tout ce temps? D’où vient tout ce sang qui bouille en moi? Bien malin qui saurait me répondre. 

Je me lève péniblement en m’extirpant de la moiteur de ces draps imbibés des traces de mon désir interdit. Je suis en sueur et j’ai peur. Peur de ne pas te plaire! Peur de ton regard accusateur! Peur de ne pas devenir cet homme qui saura, qui sait?, te combler. 

Homme imparfait dans un monde loin d’être parfait. Je ne le sais que trop bien. Masculinité sans mains! Désir de te combler sans lendemain! Voilà les mots qui en moi résonnent tels des carillons venant de je ne sais où, je ne sais comment. 

Je suis levé tout doucement en me retenant sur les bords de mon lit. De cet ami de solitude qui partage mes secrets les plus intimes. Sans mots dits! Dans ce moment où rien ne signifie quoique que ce soit. 

Comment pourrais-je trouver les mots qui expriment cet envie qui monte en moi et qui m’invite à te découvrir dans mes plus lointaines pensées? Sentir la douceur de ta joue sur la mienne et te glisser quelques mots à ton oreille afin de te guérir de tes blessures.  

J’aimerais tellement te prendre dans mes bras meurtris , t’offrir ce corps brisé par la vie tel un présent sur l’autel de ta divine beauté simplement pour te combler de ce plaisir coupable de cette source de la vie. Garder le silence pour en savourer chaque instant et en conserver le souvenir indéfiniment. Voilà mon amour ce que je désire de tout mon cœur. Sauras-tu me dire Oui? Car je ne veux qu’une chose, c’est de t’aimer comme tu le mérites, avec passion et volupté. 

Fin

Texte deuxième

Ô quelle belle surprise!

Je suis allé te dire un simple bonsoir avant de partir pour un petit voyage. Aurais-je du? Ho que si! Dès l’instant où je franchis le seuil de ta porte, tu empoignas mon corps en m’embrassant sans retenue, sans gêne aucune. « Ce soir, je te fais une surprise mon amour » me dit-elle bien calmement en m’amenant vers sa chambre, ce haut-lieu interdit.  

Crois-moi! Chérie. C’est toi qui auras la surprise de ta vie. Tu te penchas lentement visage souriant et les yeux brillant de désir de pouvoir découvrir ma virilité. Celle qui t’a été de tous les temps réservée avec amour avec passion. Baissant ma fermeture éclair avec empressement! Défaisant ma ceinture avec une patience incontrôlée! Puis de tes mains tremblantes, tu saisis ce caleçon maudit et le glissa avec entrain pour découvrir l’objet tant convoité, ce phallus circoncis. Avec un malin plaisir, tu l’as englouti avec des coups saccadés dans ta bouche chaude et humide. Voyant le plaisir monter en moi, tu décidas de l’enfoncer dans ta gorge profonde tel un gouffre sans fond. Encore ce va-et-vient ! Encore ce mouvement précis et libre à la fois. Précision d’une horloge suisse dans le temps! Liberté d’une femme qui se donne et qui reçoit sans contrainte et sans pression!

«Ô quelle belle surprise!» Ma chérie! Quel beau souvenir aurai-je de toi lorsque tu seras loin de moi dans les prochaines nuits où dame solitude sera ma compagne. Je t’aime pour tout ce que tu es. Je t’aime pour la femme magnifique en toi. Mais, par-dessus tout je t’adore quand tu me fais une si belle surprise. Merci chérie!

 Fin

Texte troisième

La cafétéria 

Approche-toi silencieusement. Que je puisse enlever cette petite culotte pour te donner satisfaction. Fais attention! Que tes gémissements soient à peine plus perceptibles que des feuilles volant au gré d’un vent d’automne. 

Mais que fais-tu là? Ta main pécheresse glissant avec joie dans mon pantalon pour y chercher la source de cette bosse et lui en extraire le nectar gluant. Oui! C’est ça. Tu y es déjà. Je vois dans tes yeux bleus que tu ressens mon phallus se gonfler prêt à éclater à faire jaillir cette crème onctueuse. 

Oui oui ho oui! Continue j’aime ça.  

Une fois ces nombreux jets de plaisir atterris dans le creux de ta main, sans attendre ma permission, tu apportes ma semence sur le bout de ta langue qui en savoure toutes les parcelles goutte à goutte. 

Ho merci mon amour! 

Fin

Auteur:

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

2 réflexions sur “Séance d’écriture érotique

    • Sois sans crainte! Je chante tellement faux que je n’ose pas chanter de peur de me faire dénoncer à la société canadienne protectrice des animaux de peur d’être accusé de cruauté envers ma chate. lol
      En fait, ce dessin a été réalisé samedi dernier à l’occasion d’une séance de nudité artistique qui a eu lieu samedi dernier. Toutes les personnes qui ont assisté à ma prestation furent étonnées par mon savoir-faire.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s