Archive | 11 mars 2015

Samedi un atelier exceptionnel avec … un modèle d’exception !

Un très bel article sur votre humble serviteur.

https://atelierdedessinlafabrique.wordpress.com/croquis-modele-rolland-st-gelais-samedi-7-mars-2015/#comment-66

L’enfant et l’homme

Tendre ses bras à la vie
L’enfant et l’homme

L’enfant et l’homme!

 

Question insoluble, une parmi tant d’autres dans ce monde dissoluble.

Pas de réponse possible dans cet univers infini telle la bêtise humaine.

Cœur en peine qui cherche une âme disparue, Ô tel manque de veines!

Bras tendus vers deux femmes, vers deux fantômes du passé indissoluble.

 

Deux êtres qui surgissent dans mes pensées parfois tristes souvent gaies.

Deux êtres qui à jamais ont marqué mon âme au fer rouge.

Rouge écarlate tel un amour parfois puéril parfois avec fougue.

Pour cette mère partie au loin et cette femme de ma jeunesse inoubliée.

 

Ces quelques mots sont pour vous qui m’avez aimé malgré tout.

Malgré mes erreurs! Malgré mes quelques bons coups!

Pour cette Thérèse partie vers cette terre inconnue,

Pour cette Louise-Marie à jamais disparue.

 

Que Dieu m’en soit témoin! Que je vous ai aimées d’un amour impossible.

À la première, j’aurais tellement voulu expliquer ce qui s’est passé.

À la seconde, j’aurais tellement voulu ne point la blesser.

Revenir sur mes pas pour les effacer, serait-ce un jour possible?

 

Ô mère! Ma vie, je donnerai pour te revoir un seul instant.

Ô Louise-Marie de mes vingt ans, t’embrasser tout tendrement.

Voilà ce que je ferai pour te dire merci d’avoir été là en ce temps.

Pour toi mère, je serai toujours l’homme au cœur d’un enfant.

 

Repose en paix, chère mère qui vogue sur une calme mer.

Sois heureuse, chère Louise-Marie, toi que j’ai tant aimée.

Je vous tends les bras avec amour, avec respect pour vous dire ceci:

D’avoir été là dans ma modeste vie, un grand merci!

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tel un havre de paix!

Tel un havre de paix
Tel un havre de paix

Tel un havre de paix!

 

 Chère amie! Chère dame que j’apprécie!  

Comme je voudrais te serrer dans mes bras, 

Pour te rassurer! Pour t’accompagner ici bas! 

Et être prêt de toi en pensées de jour comme de nuit.

 

Chère amie pour qui sans cesse le Ciel, je prie. 

Sache que tu seras toujours dans mon cœur 

Où tu ne connaîtras plus jamais la peur. 

Je t’y vois entourée de bien-être et tu me souries.

 

Chère amie que j’aime d’une profonde amitié, 

Sache que je serai toujours là pour toi 

Que ma demeure te sera un véritable toit. 

Tel un havre de paix, tu y trouveras écoute à satiété.

 

Oui, c’est vrai que je te vois moins souvent. 

Et que mon existence est semblable au vent. 

Pourtant, te revoir un seul instant ravive la flamme 

De savoir toute la chance dans ma vie d’avoir une telle femme.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada