Le véritable sexe fort? La femme

Le sexe fort? La femme
Le sexe fort? La femme

Le véritable sexe fort? La femme

Bonjour tout le monde,

Et oui, nous sommes arrivés au dernier jour du mois de février. Un mois où le froid, la neige et les sports d’hiver sont au rendez-vous. J’adore l’hiver même si je le trouve un peu long. Quoiqu’il en soit, le printemps s’annoncera timidement lorsque je tournerai la page de mon calendrier pour dire bonjour au mois de mars.

Le printemps! Quelle saison magnifique où la vie reprend ses droits en semant dans le cœur des gens la promesse d’un bel été. Printemps et vie sont à mes yeux synonymes puisque tout y est possible. Nos projets prennent de plus en plus formes, nos rêves peuvent être mieux définis et les perspectives d’avenir semblent être possibles. C’est un fait. La vie renait au printemps. D’ailleurs, une proportion considérable des plus beaux poèmes de la langue française est consacrée au printemps et à sa signification face à la vie.

Toutefois, et c’est-là mon humble opinion, la meilleure image qui puisse symboliser de manière adéquate la force de la vie réside en celle de la femme qui attend souvent avec anxiété, mais aussi avec une patience que je qualifierais d’angélique, la venue de son enfant au sein de ce monde où l’avenir est à la fois incertain et prometteur. Incertain face à tout ce que les médias de masse, ne l’oublions jamais, avides de sensationnalisme projettent quotidiennement. Prometteur car, élément souvent occulté par ces mêmes médias, une multitude d’hommes et de femmes de bonne volonté, et ce indépendamment de leurs appartenances linguistiques, ethniques, de leurs convictions religieuses ou idéologiques désirent une seule chose: rendre ce monde meilleur pour tous.

Cette femme devra plus que quiconque montrer l’exemple à son enfant en lui présentant toutes les beautés de la vie, la richesse au sein de la diversité et à ne jamais s’avouer vaincu devant la tâche qu’il devra accomplir, avec l’aide de ses pairs, pour rendre à son tour ce monde plus humain. Voilà pourquoi j’ai toujours pensé que la femme est réellement le sexe fort car d’une part, elle porte et transmet la vie et que d’autre part, elle est la meilleure pédagogue qui soit  pour inculquer la valeur de la vie à progéniture.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s