Ne plus me réveiller!

Capture3

Ne plus me réveiller!

 

Ce tendre rêve de toi que je fis dans mon éternelle solitude,

Qui vient me réconforter dans ce monde en une infinie décrépitude.

De ta sensuelle beauté qui vient dans mon sommeil pour me hanter,

Et hélas, je ne peux à mon réveil m’en passer à ne plus pouvoir chanter.

 

Belle de mes rêves! Belle pour qui mon cœur soupir!

Belle qui me faisait, à chacun de tes regards de tendresse, sourire.

Belle de mes vingt ans déjà, en mémoire d’homme que je suis, si lointain.

Belle de ce temps perdu à jamais et pour lequel il n’y aura jamais de lendemain.

 

« La vie est une enseignante sans pitié. » Dit-on!

« Car elle enseigne la leçon après l’avoir vécue. » Avec raison!

Impossible de retourner le sablier du temps de nos jours comptés,

Voilà le véritable enfer voulu pour nous par toutes ces divinités.

 

Temps qui passe dont mes erreurs à jamais sont gravées pour toujours,

Temps qui ne revient pas pour te dire à tel point tu seras à jamais mon premier amour.

Dieu de miséricorde, envoies-moi dans le pays des songes je t’en supplies.

Contempler la beauté et respirer le parfum de celle que j’ai aimée, je t’en pries.

 

Bien des femmes j’ai, dans ma modeste vie, appréciées.

Bien des femmes j’ai, dans mon humble existence, admirées.

Mais, je le jure devant le Tribunal céleste, aucune je n’ai tant aimée.

Aimée à en perdre la raison à ne plus savoir telle était ma destinée.

 

Temps d’une époque à jamais révolue dans ma vie qui un jour prendra fin.

Tel est la volonté des Dieux sur le mont Olympe si lointain.

Que chaque souffle d’immortel s’arrête à son heure venue.

Et que leur rêve fou en une possible immortalité tombe des nues.

 

Hommes de toutes les contrées! Prêtez vos oreilles à ce qui suit!

Mortels de tous les pays sous le ciel! Écoutez bien cette vérité qui en moi reluit

Sachez dire en des mots sincères venant du profond de votre âme à votre premier amour,

Combien elle est et restera précieuse à vos yeux à jamais et pour toujours.

 

Ô mon Dieu! Savoir qu’elle est maintenant heureuse cela me suffit.

Ô mon Dieu! Envois-lui un ange près d’elle lorsqu’elle dormira la nuit.

Qu’il lui donne pour moi en silence sur ses lèvres un doux baiser,

Un baiser pour lui exprimer à tel point mon cœur pour elle s’est embrasé.

 

Ne plus me réveiller! C’est ce que j’aurais souhaité en cette froide nuit d’hiver.

Ne plus me réveiller! Je pouvais simplement t’aimer, ainsi prenait fin mon calvaire.

Ne plus me réveiller! Car je vivais dans ce Paradis que l’on appelle l’amour.

Ne plus me réveiller! Car chaque jour qui passe me rappelle mes écarts si lourds.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s