Vents de la mer!

Vents de la mer!

Vents de la mer!

Pays lointain de mes ancêtres d’où viennent mes fières origines,

Pays de mes aïeuls dont leur sang jaillit de ma poitrine,

Pays des acadiens dont l’accent est né de la beauté d’une sirène,

Pays des acadiennes vous qui êtes si belles telle une divine Hélène!

Comment pourrais-je oublier la grâce de vos yeux?

Qui n’a d’égal que la voie lactée là-haut dans les Cieux.

Beauté acadienne qui fait l’envie de bien des Canadiennes,

Et dont la voix me fait danser comme une valse de Vienne.

Hommes de l’Acadie qui ont franchi le temps malgré les intempéries,

Fiers acadiens qui, avec courage, avez relevé les défis de la vie.

Vous pouvez marcher la tête haute et le cœur léger,

Car rares sont les hommes qui ont su de leurs manches ainsi les relever.

De vos enfants qui peuplent ces terres et qui, beau temps mauvais temps, naviguent sur les mers.

Vous pouvez avoir en eux pleine confiance et croire en leur excellente volonté.

Car se trouvent dans leurs âmes et dans leurs esprits, les souvenirs des contes et des légendes souvent racontés.

Lesquels ils lègueront à leur tour, j’en suis convaincu, à leurs progénitures tant chéris tant aimés.

Vous avez su combattre vos ennemis tout en ayant, envers les plus démunis, une grande générosité.

Votre foi en la Vierge Marie vous octroya ses grâces et sa protection.

En son honneur lors de son Assomption, vos plus beaux cantiques vous lui chantez.

C’est ainsi que vos yeux sont tournés vers l’avenir tout en étant remplis d’espérance et d’émotions.

Gens de cette patrie qui est mon Acadie,

Ayez confiance en la divine providence et en votre destin!

Car hier comme aujourd’hui vous serez-là encore demain.

Tels les vents de la mer vous soufflerez sur tout le pays.

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire