Femme nue …

Femme nue…
Femme nue, femme peu vêtue!
Dans ce monde si cruel, qui recherches-tu?
Toi, qui est d’humeur inégal!
Je m’en moque car tu es femme fatale.
Ô Blanche neige de mes rêves,
Je désire t’embrasser sur tes rouges lèvres.
Ô Belle aux bois dormant,
Mon désir est de te dire mon amour en te serrant tout doucement.
Femme souffrante, femme aimante!
Ne vois-tu pas mes sentiments qui de mon cœur se consument?
Ô toi qui est assise sur cette pente,
Tends-moi ton corps que je le hume.
Certes, je ne suis qu’un humble mortel.
Mais pour toi, je serais prêt à vendre mon âme immortelle.
Et d’en gravir tous les Everest de ce monde,
Pour un tendre baiser de toi, je la ferai ma Joconde.
Mes larmes deviendront tes diamants,
Mes bras te recouvriront pour te réchauffer.
Je serai à jamais ton amant.
Et tu seras mon unique bien-aimée.
de
Rolland St-Gelais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s