Caresser ton visage

Caresser ton visage

Que la vie est belle depuis que je t’ai rencontrée.

Depuis ton premier regard sur moi, je vis un conte de fée.

Ne craignant ni les moqueries, ni la fureur de la populace,

Je me jette dans tes bras et tu m’y enlaces.

Malgré tout ce temps et ces lieux qui nous séparent,

Mon désir pour toi ne cesse pas de s’enflammer.

Rêvant de voir ma chérie venir vers moi pour m’embrasser,

C’est alors que survient en mon esprit l’amour de mes parents.

Ne pouvant caresser avec passion ton visage angélique,

Ma plume remplacera allégrement cette carence.

En espérant toucher ton âme avec bienveillance,

Je m’en remets donc à Dieu tout là-haut dans son monde paradisiaque.

Ne détourne pas, je t’en supplie, tes tendres yeux de ces mots.

Qui viennent, crois-moi ma chérie, d’un endroit tellement mystérieux.

Qu’il n’y a aucunes cartes connues de nos aïeux,

Ni de marins qui le connaissent de part toutes les eaux.

Pourtant ce lieu si secret existe bel et bien.

Mais, pour le trouver il faudra être plus que malin.

Il est là imperceptible et il n’attend que toi.

Il t’ouvre la porte de son château tel un roi.

Son amour est son unique richesse.

Sa fidélité accompagne bien toute sa tendresse.

Il te veut pour reine afin de partager ses petits moments de bonheur.

Et de t’offrir ce qu’il a de plus précieux : son cœur.

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

2 réflexions au sujet de « Caresser ton visage »

Laisser un commentaire