Et, pourtant…

Et, pourtant!
Et, pourtant!

Et, pourtant…

Tu passais près de moi dans un silence total,

Un moment qui me faisait si mal.

Je te regardais sans animosité,

Sans jamais m’en lassé.

Je te trouvais si belle,

Comme une fleur aux milles pétales.

Précieuse tel un diamant,

Et de cesse me questionnant.

Chaque jour sans voir ton sourire,

Équivalait à un véritable supplice.

Telle une épée qui me poignardait le cœur,

mon âme buvait la cigüe jusqu’à la lie.

Et, pourtant…

Mon admiration pour toi est sans limite.

Mon respect à ton égard bien présent l’a toujours été.

Mon amitié résidait dans mon cœur tel un ermite,

Attendant le jour béni où je pourrais te revoir

Et te dire de nouveau: « Ton sourire fait ma journée. »

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire