Vraiment original!

Une oeuvre remarquable
Une oeuvre remarquable

Bonjour tout le monde,

Je vous parle aujourd’hui d’une petite découverte toute simple que j’ai eu la chance de faire en parcourant mon fil d’actualité sur Facebook. Oui, je le sais. Il y a de tout sur ce réseau social aux tentacules à la fois nombreuses et immenses. On peut tout y voir, ou presque, tout noter, tout commenter et même, croyez-le ou non, ne rien aimer du tout. Libre à chacun de publier sur sa page Facebook tout ce que bon lui semble à la condition de respecter certaines règles de base. Ce qui est tout à fait normal si nous tenons comptes du fait que plusieurs des membres de ce réseau social n’ont pas l’âge de la majorité légale dans plusieurs pays occidentaux, et ce tant en Europe que dans les Amériques pour ne nommer que ceux-ci.

Toutefois certaines publications sont, et c’est mon humble avis, réellement dignes d’intérêt. Je pense, à titre d’exemple, à cette photo de nudité artistique que je qualifierais d’avant-gardiste puisque d’une part, l’auteur a réussi un tour de mains fantastique en mettant de l’avant des corps de modèles nus qui, juxtaposés les uns aux autres, forment la carrosserie d’une automobile et, d’autre part, en lui donnant un cachet ultra-moderne où l’esthétisme et l’aérodynamique se marient à la perfection. En effet, il est rare de trouver une œuvre de ce type sur le web car, avouons-le, la nudité féminine et l’industrie de l’automobile n’ont pas une presse tellement favorable dans l’opinion publique. Soyez rassurée! Je condamne toutes formes d’exploitation du corps nu à des fins commerciales, et ce, indépendamment du genre sexuel.

Je dois tout de même reconnaître qu’une telle réalisation à de quoi étonner plusieurs d’entre nous étant donné que chaque corps nu occupe une place qui lui revient. Par exemple, les corps nus qui forment les roues ne peuvent pas se retrouver ailleurs. Il en est de même de ceux du capot, du coffre-arrière, des sièges et du pare-brise. Chaque corps s’incorpore à la perfection à la place qui lui revient. Autre fait étonnant, il n’y a pas de genres sexuels visibles qui définissent chacun des corps. Ce qui est en soi sans importance vu que, telle une formule mathématique, la somme d’un tout est toujours supérieure à chacune des composantes qui le créer. Bref, nous voyons, et c’est-là l’élément fondamentale à retenir, l’existence illusoire d’une voiture de grande marque bien avant de voir les corps qui le composent.

Éloquence de l’illusion? Sans aucun doute. D’ailleurs, je m’amuse à penser aux toutes premières secondes auxquelles j’ai jeté mon regard sur cette photo. Qu’a-t-elle de si particulier? Pourquoi attire-t-elle autant mon regard? Et, une fois mon moment d’étonnement passé, que peut bien inspirer en moi une telle image? Une chose est sûre. Je n’y ai jamais vu la moindre allusion à l’asservissement du corps nu. Bien au contraire! Les corps nus qui y sont présentés, et qui semblent être figés dans le temps et dans l’espace, invitent les quelques rares personnes qui y jetent leurs regards analytiques à embarquer à bord de ce véhicule à la fois futuriste et … humaine.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Laisser un commentaire