Un des buts sacrés du domaine artistique? Faire parler nos âmes!

Bonjour à vous mes amis et amies!

En cette journée des fidèles défunts, je désire rédiger un article sur l’un des buts sacrés du domaine artistique qui est de faire parler nos âmes. À une époque où tout semble être axé sur le matérialisme, la satisfaction immédiate de nos besoins et en l’absence d’une espérance qu’il existe autre chose que cette vie dans laquelle nous sommes confrontés, il est bon de se rappeler que bien des gens nous ont précédés. Des gens qui, comme vous et moi, ont été confrontés à bien des soucis et qui, pourtant, ont accepté de relever des défis.

Ces gens ont connu la peur, la faim, les doutes, les déceptions et bien d’autres tracas de la vie. Mais, ils ont aussi connu la joie, le bonheur, les plaisirs, certaines réalisations de leurs rêves et, bien entendu, plusieurs ont vécu l’amour. Ce dernier les a même incité à fonder des familles et, ainsi, à perpétuer leurs noms de part les générations qui les ont suivies. Il est bien, je dirais même plus que nécessaire, de se rappeler que sans eux aucun d’entre nous ne vivrait à l’heure actuelle. Oui, je le sais! Une telle affirmation peut être un tant soi peu qualifiée de puérile. Cependant, nous qui sommes dans la grande majorité des cas subjugués par mille et un petit soucis dans notre quotidien pensons de moins en moins à ceux qui nous ont précédés en cette vie.

http://www.dailymotion.com/video/x16mznn_toussaint-angels-days_webcam

Heureusement, le domaine artistique possède un caractère sacré puisqu’il est depuis l’aube de l’humanité l’instrument privilégié servant à la communication des âmes, je pense ici à celles qui ne veuillent pas être jetées dans les limbes de l’oublie, avec le monde des vivants. « L’âme de nos chers disparus demeurent à jamais vivantes dans le cœur de ceux qui prient pour elles. » affirme un vieil adage! Personnellement, je le crois aussi. Il m’arrive en quelques occasions de revivre en pensée certains des plus beaux moments de ma vie avec des personnes qui ont été prêts de moi au cours de ma vie et qui, par leurs seules présences, l’ont rendue formidable. Parmi ces personnes, les femmes occupent une place de choix: ma défunte mère qui a fait tout son possible pour que ma situation physique devienne l’une de mes principales forces en développant en moi une confiance en la vie et en moi-même. Il y a aussi mesdames Lachambre et Brousseau qui ont présentes tout au long des principales étapes de ma réadaptation physique lorsque j’étais hospitalisé en maintes occasions. Puis-je passer sous silence mon frère ainé Hermann qui fut assassiné dans des circonstances propres à l’histoire du Québec lors de la grève du Front commun de mai 1972? Bien d’autres personnes ne sont plus de ce monde.

Je suis plus que convaincu que vous avez, vous aussi, des êtres que vous avez perdus au cours de votre vie. Toutefois, une mélodie suffit à vous en rappeler quelques brefs instants. Cela peut tout aussi bien être une peinture, une sculpture ou tout autre œuvre d’art. L’essentiel est de saisir toute l’importance qu’ont les arts de perpétuer leurs mémoires. L’humanité existe depuis que l’Homme s’interroge sur le sens même de son existence: Qui suis-je? D’où viens-je? Où vais-je? Voilà toutes les questions que chaque homme, et femme bien entendu, de sensé doive résoudre au cours de sa vie. J’ajouterais celle-ci: Qu’aimerais-je laisser dans les cœurs de ceux et de celles qui m’ont connu durant mon existence terrestre? Excellente question! N’est-ce pas?!

Artistiquement vôtre

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

2 réflexions au sujet de « Un des buts sacrés du domaine artistique? Faire parler nos âmes! »

Laisser un commentaire