Archive | 22 juin 2013

C’est flatteur.

Un beau commentaire

Un beau commentaire

C’est flatteur.

Lu ce matin dans l’un de mes blogues:

« Chaque pays a ses beautés, mais seule la femme est un joyau mondial. »

C’est tout de même flatteur. Non?

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une de mes préférées!

Une de mes préférées!

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, je désire vous parler d’une de mes passions. Il s’agit de réaliser des transformations sur certaines de mes photos préférées. Lesdites photos ont été réalisées avec l’aide d’une grande amie. Nous avons passé une bonne partie de la journée pour prendre quelques photographies lesquelles nous ont tout de même étonnées tant par leur qualité que par la diversité des poses.

Bien entendu, et vue notre relation purement amicale, il n’était pas question de réaliser des photos de nudité. Simplement des photos que je qualifierais de straight. Quoiqu’il en soit, nous avons eu bien du plaisir à les réaliser. Ce qui nous a amusé le plus? La présence de ma minette adorée Plume qui est venue en quelques occasions nous saluer de ses miaulements chaleureux.

Une des catégories de photos que nous avons spécialement aimé réaliser concerne l’Orient vu sous deux angles différents dont le premier est celui dit «le karatéka» et le second est celui du «Samouraï». Une chose doit être éclaircie. J’ai bel et bien pratiqué les arts martiaux pendant plusieurs années, en particuliers le karaté, le jiu-jitsu, l’aïkido et le grappling. Ce dernier est plutôt un mixe de techniques de combats de rue. Une telle pratique d’arts martiaux a favorisé en moi le maintien d’une bonne santé physique et une saine habitude de vie. Un dicton affirme ceci: “un esprit sain dans un corps sain”. Soyez convaincu que c’est une pure vérité.

La photo que vous voyez ci-dessus est l’une de mes préférées que nous avons réalisées en cette après-midi. Tout a été fait de manière à ce que la photographe amateur et moi-même soyons à l’aise l’un envers l’autre. Les périodes de changements de vêtements avaient lieu dans ma chambre alors que mon amie attendait bien sagement dans le salon. La règle de base qui était le respect a toujours été maintenue.

Il n’était pas encore question à cette époque de poser nu pour des artistes oeuvrant dans le monde des arts visuels. Cette idée m’est venue dans mon esprit seulement après avoir lu un ouvrage sur la politique eugénique et la mise en place des méthodes d’élimination des personnes atteintes de déficiences physiques ou intellectuelles sous le régime nazi en Allemagne, et ce, dès la prise du pouvoir par Adolf Hitler en 1933. C’est d’ailleurs en lisant cet ouvrage que j’ai appris avec stupéfaction que les milieux artistiques avaient collaboré avec le régime nazi afin de promouvoir l’idéologie de la supériorité de la race aryenne et l‘exclusion, voire la suppression physique, des individus qui ne cadraient pas avec les normes en vigueurs.

En résumé, cet article avait pour objectif majeur de vous faire comprendre que d’une part, mes premières poses devant caméra ont été faites dans un cadre strictement amical et que, d’autre part, le désir de poser nu avec des artistes est venu longtemps après cette formidable après-midi.

En terminant cette missive, je remercie cette charmante dame non seulement pour sa grande disponibilité mais aussi d’être devenue une amie formidable.

Je vous dis à la prochaine.

Amitiés

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada