Ma masculinité

526912_526595357392243_1385317926_n

Ma masculinité

Pourquoi aime-je tant ce dessin?

Tout y est présenté dans les moindres détails:

  • le poil sur mon corps,
  • les tatouages qui y témoignent de mon vécu,
  • l’harmonie entre la force de mes bras et leur particularité physique.
  • Mon buste assez bien développé et même, oui je le sais que je vieillis, mon ventre qui fait un peu d’embonpoint.
  • Et, le plus étonnant, mais très valorisant pour moi, on y voit aussi mon sexe dans les moindres détails:
    • mes testicules remplis de leurs semences, témoignant ainsi de ma capacité de jouir et de ma virilité,
    • le sexe en demi-érection s’offrant aux regards du public avec fierté,
    • le gland décalotté qui montre bien, du haut de son trône, ma circoncision et même, cela m’a grandement ému puisque l’on peut y reconnaitre ma puissance sexuelle potentielle, mon phallus qui se gorge de sang.

Oui, j’adore ce dessin qui va le plus loin dans la recherche de ma masculinité que tout ce dont il a été fait jusqu’à maintenant.

Je suis plus que convaincu que je suis réellement un modèle vivant de corps et d’âme.

Un éphèbe comme une amie m’a affirmé. lol

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Petit ajout: « La société devrait promouvoir une distinction entre d’une part, le pénis comme étant un simple outil que l’homme peut utiliser pour soulager le besoin naturel de se débarasser des déchets organiques et, d’autre part, le phallus qui doit appartenir à la femme comme étant son objet de désir. De cette façon, la domination de l’homme sur la femme, si chère dans certaines sociétés archaïques , serait plus apte à disparaître.»

20 réflexions au sujet de « Ma masculinité »

  1. Je trouve ta description vraiment géniale et c’est d’autant plus beau de pouvoir se montrer nu en public même si ce n’est qu’un dessin. La représentation est vraiment géniale… Il faut énormément de talent. Félicitation pour tout ceci et bravo pour ton blogue.

    • Bonjour Mélie,

      Je vous remercie pour votre commentaire qui est doublement apprécié. D’une part, vous donnez votre opinion en tant que femmebrisant ainsi l’image qu’un tel dessin ne peut pas plaîre à la gente féminineet, d’autre part, vous démontrer une belle ouverture d’esprit sur la nudité versus lamasculinité à travers le domaine artistique.

      Vous avez tous mes respects.

      Rolland St-Gelais
      Québec (Québec)
      Canada

  2. Bonsoir Rolland,
    J’aime bien le dessin et aussi ta description. J’apprécie surtout ta tenacité et l’audace d’avoir brisé le tabou de la sexualité (des yeux des soi-disants personnes dite normales) d’une personne humaine qui a un corps handicapé, mais humaine. Bravo!!! Les gens jugent à tord de ce qu’ils voient, ce qui est apparent à leurs yeux. Moi, ce sont les actions et les non-actions que je juge une personne et non au physique.

    • Merci infiniment Jean-Claude pour ton commentaire. Briser les tabous tout en présentant la réalité à travers les arts est, selon moi, la meilleure façon d’atteindre cet objectif. Cependant, je dois donner un grand mérite à l’artiste qui a réussi un véritable petit chef d’oeuvre en réalisant ce dessin. Il mérite tous mes respects à son égard.

  3. Bravo Rolland pour ton ouverture d’esprit ce qui n’est pas donné à tout le monde. Tu es un etre tout entier malgre toutes les epreuves que tu as pu vivre durant ta vie et l’on ressent la fierté qui t’anime de pouvoir t’exprimer de cette façon. Encore bravo pour ta détermination et bravo aussi à l’artiste pour la réalisation de cette image bien réelle.

    • Merci chère cousine pour ton commentaire que j’apprécie beaucoup.

      Je dois avouer que ce dessin m’a étonné pour son réalisme et sa précision dans les détails tout en y présentant une certaine masculinité peu, trop peu, présentée dans le domaine du nu artistique. Ce qui est encore plus vrai quand il s’agit d’un corps d’un homme vivant avec un handicap physique apparent. J’insiste beaucoup sur ce terme car il fut employé par une directrice d’une faculté d’art pour justifier un certain refus, à peine voilé, de mon offre d’être un modèle nu.

      Dommage pour cette faculté car elle a raté une belle occasion d’offrir à ses étudiants et étudiantes un modèle nu exceptionnel.

      Je félicite encore une fois l’artiste qui a su réaliser un dessin si vivant.

      J’adore tout simplement.

  4. j’adore également. Et surtout j’adore ton texte, que certains trouveront certainement très cru mais que je trouve génial. Génial aussi le portrait, très réaliste ! la nudité ne devrait jamais être un problème puisque nous sommes nés nus. Merci pour cette écriture si belle et si explicite !

    • Merci pour votre commentaire.

      Je sais fort bien qu’une telle publication peut déranger certaines personnes, et ce, de par la teneur du sujet. En réalité, j’ai simplement décrit la réalité telle qu’elle est, avec tout ce que cela implique, sans en ajouter, ni en enlever.

      « Ne rien cacher, mais accepter de se montrer sans faste, ni exagération. Je suis ce que je suis: pleinement homme, pleinement humain, pleinement sexué. » Telle est ma devise en tant que modèle nu.

  5. Le sexe comme étant le seul élément à pouvoir être glorifié?

    Non, ici c’est l’alchimie de cet ensemble que l’oeil ouvert devra apprécier, y trouver une harmonie dans la différence qui nous rends semblables.: un corps amputé n’est pas diférent lorsque nous savons que chaque personne porte en elle, un manque, une carence, et ce qui rend son corps incomplet, mais apte à l’amour. Son corps devient le symbole de l’âme partagée par ceux et elles qui ont souffert.

    Selon moi, et c’est mon humble opnion, il n’y a pas de distiction le pénis et le phalus pour faire de ce dernier une offrande d’alégeance aux femmes. À vrai dire, elles désirent cet homme en entier, celui qui saura leur apporter le plaisir et … l’amour.

    • C’est un très bon commentaire.

      Soyez rassurée, il n’est nullement question de glorifier cette partie de mon anatomie, mais plutôt de rendre à César ce qui appartient à César. Un homme handicapé est avant tout un homme sexué, un aspect qui a souvent été occulté dans nos sociétés.

      J’ai bien aimé lorsque vous écrivez que « … Son corps devient le symbole de l’âme partagée par ceux et celles qui ont souffert. » et que vous donnez une opinion très valable quand vous affirmez ceci : « … elles désirent cet homme en entier, celui qui saura leur apporter le plaisir et … l’amour. »

      Merci pour votre commentaire!

  6. Le sexe comme seul élément glorifié?
    Non,ici c est l alchimie de l ensemble que l oeil ouvert devra apprécier.trouver harmonie dans la différence semblable.un corps amputé…quand chacun porte en lui un manque.un corps incomplet mais apte à l amour.un corps symbolique de l âme partagée par ceux qui ont souffert.
    Quant au fait de vouloir faire un distingo pénis urine/phalus sexe…vouloir l offrir aux femmes en allégeance…non!
    Les femmes ne veulent pas de pénis leur appartenant.elles ne veulent que l homme sachant leur apporter le plaisir et l amour….

  7. Jai toujours respecté le point de vue des gens et je dois dire qu’il est surprenant de voir ta force et ton esprit se découvrir ainsi . Peut de gens peuvent le faire. La vie ta apporté surement bien des tourment et je suis sur que tu as toujours su faire front. Continue davancé!!

  8. moi je dis que tu as un corps qui respire qui vit en toi comme tout etre vivant les memes sensations concernant ton sexe sont normal c’est le cerveau qui es a la base et qui commande tout

Laisser un commentaire