Archive | 21 janvier 2013

Hommage aux membres d’une équipe formidable!

Hommage aux membres d’une équipe formidable!

Modèle vivant

Modèle vivant

C’est la première fois de toute ma carrière de blogueur que j’éprouve autant de plaisir à rédiger un article tellement le nombre de doux souvenirs me reviennent en mémoire. Des souvenirs qui resteront gravés jusqu’à mon départ vers l’Éternité. Oui, la vie a été magnifique pour moi.

Cependant, il faut admettre que si ma vie ait pu être si magnifique, c’est parce que j’y ai fait la connaissance de gens extraordinaires qui m’ont permis de réaliser de beaux rêves, de m’accomplir en tant qu’être humain et d’être fier de ce que je suis. Bien sûr, les membres de ma famille occupent une place majeure puisqu’ils ont été les premiers à m’inciter d’aller toujours de l’avant. À cela s’ajoutent mes amis et amies d’enfance et d’adolescence avec qui j’ai fait de nombreux coups, surtout des bons et parfois des moins bons. Ne dit-on pas que la somme de nos erreurs avec nos succès donne exactement notre expérience de la vie? Ceci écrit, nul doute que mon bien être psychologique aurait été sensiblement altéré sans la présence d’amis et d’amies qui m’ont accepté tel que je suis depuis ma plus tendre enfance jusqu’à l’âge adulte.

En résumé, je n’aurais pas assez de dix doigts pour compter toutes les personnes qui m’ont apporté tant de bonheur et de m’avoir donné la chance de me réaliser pleinement.

Il y a eu bien sûr certains individus qui ont plutôt manifesté une fermeture d’esprit à mon endroit. Ceux-là ne méritent pas d’avoir un seul instant d’attention de ma part. Voilà pourquoi j’ai choisi de les ignorer.

Toutefois, un groupe spécial occupe une place particulière en mon cœur. Un groupe avec qui j’ai participé à un projet d’envergure dans lequel j’occupe une position certes centrale, mais qui n’aurait jamais vu le jour sans leurs présences amicales appuyées par un sens aigu de professionnalisme. Un groupe composé de cinq personnes œuvrant dans le domaine des arts visuels et qui ont ainsi apporté leur propre expertise dans le projet.

Marie-Pier Auger OfficielLa première personne que je dois saluer et remercier est sans contredit madame Marie-Pier Auger qui par sa clairvoyance, son dévouement, sa grandeur d’âme et sa bonté incroyable a su faire de moi un véritable modèle nu. En effet, elle a été l’étincelle qui a allumé la bougie du monde artistique pour y dénicher les perles rares susceptibles de voir en mon corps l’être humain qui s’y trouve et non pas une simple victime de la Thalidomide.

Patrick Audinet et Marie Laroque forment un duo avec qui j’ai découvert le monde du light painting. Une procédure photographique vraiment originalePatrick Audinet Officiel et qui donne des résultats tout à fait spectaculaires. Je me souviens de presque chaque élément de travail effectué lors des tournages, de l’ambiance chaleureuse qui s’y trouvait et de mon bonheur d’avoir posé nu devant une caméra professionnelle. J’étais fier de ma nudité parce que vous y aviez su justement y trouver une véritable fierté.

527380_400612106625455_1501621038_n

Michel T. Desroches est sans contredit celui qui a su faire vibrer en moi mes cordesMichel T. Desroches Officiel sensibles, à me faire vivre mes émotions de manière totale et sans fausse pudeur et à exprimer ce que je ressentais au plus profond de mon être sans pour autant verser dans le mélodramatique. Oui, mon cher ami. J’ai souvent pensé à toi et à notre expérience en tant que modèle nu pour moi et artiste-peintre pour toi. Une expérience de laquelle, j’en suis persuadé, nous en sommes sortis grandi au plan spirituel.

Guy Labrie OfficielPour sa part, Guy Labrie est celui qui a su dénicher en moi l’érotisme qui s’y trouve. Nous avons eu la chance de travailler ensemble à Québec en compagnie de Marie-Pier Auger. À vrai dire, c’était pour moi un plaisir d’avoir outrepassé les barrières sociales selon lesquelles un corps handicapé ne pouvait pas avoir d’érotisme. Et, si j’ai pu le faire, c’est parce que ma confiance en toi en tant que photographe spécialisé dans le nu était absolue.

Mes chers amis, je vous confie un secret. Vous avez guéri une blessure qui était gravée profondément en mon cœur depuis plusieurs années. Une blessure qui m’avait déjà poussé vers l’enfer de l’alcoolisme. Dorénavant, je peux marcher la tête haute devant toute personne que je rencontrai sur le chemin de la vie et lui dire, sans prétention aucune, que je suis aussi beau que n’importe qui, que je suis aussi un être sexué et que j’ai probablement fait une chose que peu de gens seraient capables de réaliser, c’est-à-dire d’être un modèle nu authentique.

Vous avez toute ma gratitude non seulement pour votre travail dans ce projet, mais aussi pour votre grande générosité. Un projet qui est toujours en voie de réalisation malgré un temps de répit bien mérité afin de pouvoir reprendre de plus bel le temps venu. Vous avez tous mes respects les plus sincères.

Que la vie soit belle pour chacun et chacune d’entre vous!

Rolland St-Gelais (Modèle nu)

Québec (Québec)

Canada

Être un homme

Être un homme

DSCF3566 (3)

 

Sexy ne veut pas dire: Macho

Attirant ne veut pas dire: Tombeur de ces dames

Charmant ne veut pas dire: Beau parleur

Accessible ne veut pas dire: Coureur de jupons

Timide ne veut pas dire: Débile

Sensible ne veut pas dire: Fils à maman

Amoureux ne veut pas dire: Tapis

Et Homme ne veut pas dire: Sans cœur.

Se laisser pénétré par le regard de l’autre.

Se laisser pénétré par le regard de l’autre.

Merci à Nathalie de Bourget

Merci à Nathalie de Bourget

Bonjour,

J’entre dans le vif du sujet en vous posant une question existentialiste: Quel est le plus grand défi que nous devons affronter un jour ou l’autre de notre vie? Certains diront de réussir de hautes études. Pour d’autres, cela consistera à accomplir un exploit dans un domaine sportif. Pour d’autres encore, il s’agira de trouver l’âme-sœur, puis de fonder une famille stable avec pour fond de trame un emploi bien rémunéré. Il va de soi que toutes ces réponses sont valables selon les priorités de chacun(e) d’entre vous. Après tout, la liberté de vivre sa vie selon nos valeurs personnelles est un droit fondamental dans la majorité des constitutions modernes.

Moi et Gilles Latulipe

Moi et Gilles Latulipe

Néanmoins, mon expérience de vie me porte à croire que le principal défi que nous devons affronter à des instants cruciaux de nos vies est d’ordre beaucoup plus psychologique. En effet, nous devons réussir à accepter de se laisser pénétré par le regard de l’autre en des moments où nous n’avons pas toujours le contrôle de ce que cet autre voit, je dirais plutôt qu’il perçoit, de nous. Rappelez-vous des regards que vos oncles, vos tantes, vos amis(es) et autres connaissances aient portés sur vous à des circonstances bien précises lesquelles vous auraient parues figées dans le temps. Qui n’a pas craint d’être à la hauteur lors d’une rencontre avec un éventuel employeur, et ce, malgré un curriculum vitae bien rempli? Qui savait exactement comment se présenter à la flamme de notre cœur pour lui manifester notre intérêt et, en retour, être l’heureux élu? Ici, le regard de l’autre est une caractéristique fondamentale que nous devons réussir à apprivoiser pour d’une part, pouvoir vivre en société et, d’autre part, vivre en harmonie avec soi-même.

4714_91527657522_5932793_nD’ailleurs, il y a une corrélation directe entre le fait de vivre en société et vivre en harmonie avec soi-même. C’est un fait indéniable que les personnes qui ont le plus de facilité à entrer en communication avec ses pairs possèdent souvent une paix intérieure qu’ils arrivent à transmettre, tout dépendant du degré d’affinité avec les membres de l’entourage, aux autres. Nul n’est besoin de devenir un moine tibétain, un adepte de la philosophie du Nouvel Age et, encore moins, de vagabonder de par le vaste monde à la recherche de la vérité absolue. L’essentiel réside, croyez-le ou non, à l’intérieur de soi. Je le sais. Ce n’est pas la première fois que vous lisez ceci et, je suis convaincu que ce ne sera pas la dernière fois non plus. Il est tout de même bien de s’en souvenir. N’est-ce pas?!

Merci à Nathalie de Bourget

Merci à Nathalie de Bourget

Mais, en quoi consiste le fait de se laisser pénétré par le regard de l’autre? C’est une question dont la réponse est à double volet. En premier lieu, il y a le principe fondamental de rester soi-même, et ce, en tout temps. Je suis ce Rolland de mon levé à mon coucher, au restaurant, au cinéma, avec la caissière et, je le suis davantage devant une caméra. Je reste moi-même et j’accepte que les autres me voient ainsi. Qui suis-je? Regardez par vous-mêmes et vous le saurez. En second lieu, il est plus que nécessaire de se faire confiance laquelle se fait avec certes nos bons coups, mais aussi avec nos erreurs. Qui plus est! Le sourire accompagné de courtoisie le meilleure atout qu l’on puisse avoir  pour se faire accepter tel que l’on est.

 

 

DSCF3565 (2)En résumé, accepter tout simplement d’être regardé(e) lorsque vous déambulez. Attention! Je n’ai jamais écrit que l’on a le droit de vous importuner. C’est tout à fait contraire à la loi. Vous avez donc le droit de remettre l’autre à sa place si le besoin se fait sentir. Par contre, se laisser regarder et répondre par un doux sourire, une salutation ou un simple clin d’œil peut être la clé qui fera de vous le modèle vivant d’un instant.

Qu’en pensez-vous?

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Éveil à la lumière!

Sensualité dans l’ombre ou bien l’ombre de la sensualité?

Un mélange d’interdit et d’anonymat. J’adore.

Principale qualité pour être modèle nu(e)

Principale qualité pour être modèle nu(e)

Regard

Regard

Aimez et découvrez d’abord la personne formidable que vous êtes afin de pouvoir, ensuite, aimer et découvrir les gens extraordinaires qui vous entourent.

Il m’arrive parfois d’être jaloux de la beauté du corps féminin. Beauté de qui dépend l’essence même de la vie humaine.

La douceur de la beauté ou la beauté de la douceur? Quelle est la question!

La beauté féminine est un mystère qui est sans cesse à découvrir.